Les chercheurs auraient découvert un nouveau traitement pour l’hépatite C : une révolution se prépare. C’est en tout cas c’est ce que nous laissent croire les grands titres à ce sujet.

L’hépatite C est causé pas le vérus de l’hépatite C (VHC) lequel détériore le foie, allant parfois jusqu’à causer une cirrhose ou un cancer du foie.

Bien que la maladie fut observée depuis les années 70, ce n’est seulement qu’en 1988 que la découverte du virus fut faite. Depuis cette époque, aucun traitement n’arrivait à éradiquer de manière aussi efficace le virus de l’organisme qu’avec les nouveaux traitements.

En janvier 2014, une étude du New England Journal of Medecine vient raviver l’espérance. Elle démontre qu’une thérapie orale de 24 semaines de daclatasvir, de sofosbuvir et de ribavirine permettrait d’éliminer le virus de l’organisme dans près de 90% des cas.

Certains spécialistes croient que les progrès actuels pourraient mener le taux de guérison à près de 100% d’ici quelques années.  Certains patients auraient bénéficié de ces traitements malgré qu’ils ne soient encore en phase de test (essais cliniques).

Pour aller plus loin :

 

 

Référence :

Étude du New England Journal of Medecine

http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1306218?query=TOC&